L’architecture Bauhaus mise à l’honneur au Musée d’Israël

Shares

L’exposition “Construction sociale” au Musée d’Israël à Jérusalem, du 7 juillet au 31 décembre 2016, met à l’honneur l’architecture Bauhaus, caractéristique de plusieurs villes en Israël. L’exposition souhaite montrer l’évolution architecturale ayant eu lieu au début du 20ème siècle dans la Palestine mandataire, sous l’autorité des Britanniques.

Oren Sagiv, le conservateur de l’exposition, entend souligner l’influence européenne sur l’architecture moderniste de la Palestine mandataire et les valeurs sociales qui sont exprimées à travers ce style. L’architecture blanche typique israélienne, aussi connue sous le nom d’architecture Bauhaus, est particulièrement visible en Israël. Tel Aviv, surnommée la “ville blanche”, et classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2003, est connue pour ses bâtiments au style dépouillé, sobre et aux formes rationnelles carrées, rectangulaires ou arrondies. Tel-Aviv est aujourd’hui la ville concentrant le plus de bâtiments d’inspiration Bauhaus au monde. Néanmoins, on retrouve également quelques influences du style Bauhaus dans des bâtiments à Jérusalem ou à Haïfa. Le Musée d’Israël, situé sur la colline de Guivat Ram à Jérusalem, a d’ailleurs adopté ce style architectural, notamment dans l’aile du “Sanctuaire du Livre”, caractérisée par son dôme immaculé.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

israel museum

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une des ailes du Musée d’Israël à Jérusalem, le “Sanctuaire du Livre”

Le style Bauhaus : symbole de la construction de la nation israélienne moderne

L’exposition s’appuie sur les recherches élaborées par deux architectes de renom en Israël, Ada Karmi-Melamede et Dan Price qui ont publié Architecture en Palestine durant le mandat britannique, 1917-1948. L’exposition, elle, se concentre principalement sur les projets architecturaux mis en œuvre entre les années 1930 et 1940. Au cours de cette décennie, s’est développée une nouvelle génération d’architectes provenant d’Europe en Palestine mandataire, notamment suite aux vagues d’immigration qui ont suivi la révolution russe de 1905 et la montée du régime nazi en 1933. Ils ont ainsi hérité des influences modernistes caractéristiques de l’architecture européenne du 20ème siècle, et l’affirmation de leur style architectural a été une manière de symboliser la naissance de la nation juive moderne.

Une exposition qui s’appuie sur un grand nombre d’archives

Le Musée d’Israël a inauguré début juillet une nouvelle aile, celle de l’Architecture et du Design, l’exposition sur le style Bauhaus étant la première de ce type à ouvrir dans le musée. Oren Sagiv a réuni à cette occasion une série de 40 croquis architecturaux et plus de 60 photographies de bâtiments emblématiques édifiés pendant cette époque. Il explique en effet au cours d’une interview que l’architecture exprime une “relation entre l’intention (les croquis) et le résultat (les bâtiments)”. Il ajoute que “les dessins communiquent une pensée architecturale, et que l’un des messages de cette exposition est que l’architecture ne se réfère pas seulement à la forme, mais aussi aux valeurs d’une société.”

bauhausexhibit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aperçu de l’exposition “Construction sociale : l’architecture moderne durant le mandat britannique”


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre