Grâce à vous, je suis en vie aujourd’hui !

Faran raz
Shares

 

Dimanche 3 juillet dernier, une émouvante cérémonie de remise de médaille de Juste a été organisée par le Comité français pour Yad Vashem et la municipalité de Saint Sauveur de Montagut en Ardèche.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

La veille, le Prix Nobel de la Paix  Elie Wiesel  nous quittait. Il avait dit des Justes parmi les Nations : “Nous devons connaître ces gens bienveillants  qui ont aidé des Juifs pendant la Shoah. Nous devons apprendre d’eux, et avec gratitude et espoir, nous devons  nous souvenir d’eux”.

Pascal Terrasse, député de l’Ardèche était présent ainsi que Roger Mazat, Maire de Saint Sauveur de Montagut, Arielle Krief, déléguée régionale du Comité français pour Yad Vashem, Ido Bromberg, directeur des Relations publiques près l’Ambassade d’Israël.

Medaille Merland

Jean Baumel et Rachel Berkovitch Rajzman ont été enfants cachés et sauvés grâce à la famille Merland.

Rachel est née en 1931. Ses parents divorcent. La mère de Rachel, s’installe à Bruxelles.

Quand la guerre éclate et que la Belgique est envahie, la famille s’enfuit vers le sud de la France. Après avoir recherché longtemps un lieu pour se cacher, ils arrivent à Alba en Ardèche et y restent jusqu’en 1942.

Le père travaille comme coiffeur. Après l’armistice, la mère de Rachel repart à Bruxelles. Elle était en possession d’un passeport Roumain lui permettant de se déplacer.

Dans le village d’Alba, il y a de nombreux collaborateurs qui dénoncent la présence de Juifs.

Durant l’été 1942 le père est arrêté, envoyé au camp de Vénissieux, à Drancy puis à Auschwitz dont il ne reviendra pas.

Quelques jours suivant l’arrestation du père, Rachel âgée de 11 ans avec les autres femmes et enfants est aussi envoyée au camp de Vénissieux.

Dans la nuit du 29 juillet 1942, grâce à différents intervenants comme l’OSE, le Père Glasberg et le Cardinal Gerlier, les enfants quittent le camp et sont dispersés dans différentes familles. Rachel et 4 autres enfants arrive à Saint Sauveur. Rachel est accueillie par la famille Merland. Ce sont de solides protestants. Ils ont 4 garçons et ceux-ci sont ravis de recevoir Rachel qu’ils considèrent comme leur petite sœur.

Rachel va à l’école et porte le prénom de Rose. Elle apprend à jouer du violon et le dimanche va au temple. Elle rejoint les scouts protestants. Elle vit comme une enfant normale dans une famille qui prend soin d’elle et le choit.

Elle y reste jusqu’en 1944, quand sa mère naturelle vient la chercher. La séparation est très dure.

La famille Merland refuse de laisser partir Rachel tant qu’ils n’ont pas l’autorisation de l’OSE. Ils refusent toute compensation financière prétextant qu’il considère Rachel comme un membre de leur famille.

Rachel part vivre en Israël et y fonda une famille.

Dimanche dernier, ses enfants et  petits-enfants sont venus rendre hommage aux sauveurs de leur grand-mère. Faran Raz, la petite fille de Rachel s’est adressée à Jean-Claude Merland, le fils de Paul et Paule.

Voici la traduction de son texte poignant :

“Mon nom est Faran Raz , et je suis âgée de 17 ans . Je suis juive, je suis israélienne , et je suis ici devant vous parce que vous avez sauvé la vie de ma grand-mère .

Pas de mots, dans toutes les langues, peuvent décrire votre bravoure, et ma gratitude envers vous.

Merci à vous, ma grand-mère est en vie !

Merci à vous, je me tiens ici avec fierté, vivante,.

A l’endroit où a été surmontée la mauvaise volonté, l’amour- a surmonté la haine pendant la Shoah , et votre humanité- a sauvé des vies !

Vous étiez la lumière du phare, dans l’obscurité totale, pendant la guerre.

Nous vous remercions d’avoir risqué votre propre vie, pour sauver la vie de ma grand-mère.

Merci à vous, le monde est un meilleur endroit.

Jean- Jacques Rousseau disait que l’homme est bon par nature . Vous êtes un témoignage vivant de cela.

Merci pour tout.

Je souhaite que le lien entre nos familles reste fort parmi les générations futures.

Faran , petite-fille de Rachel .”

groupe ceremonie

 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre