Accusation de meurtres rituels au Parlement européen

Shares

L’Autorité palestinienne et Mahmoud Abbas ont l’habitude de répandre de terribles diffamations.  Elles ont pour objet de créer de la haine et de la peur aux palestiniens et de détruire l’image d’Israël au sein de la communauté internationale.

Parmi ces diffamations, les dirigeants de l’autorité palestinienne ont accusé Israel de faire des expériences médicales sur des prisonniers palestiniens et de voler des parties du corps des terroristes palestiniens tués, de répandre volontairement de la drogue chez les jeunes palestiniens et d’autres choses encore.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

La dernière diffamation provenant de l’Autorité palestinienne, que l’Observatoire des médias palestiniens a décrite en détail la semaine dernière, accuse Israel d’empoisonner l’eau des puits palestiniens dans le but de tuer des palestiniens et de les forcer à émigrer, cela a été repris par Mahmoud Abbas lorsqu’il s’est exprimé devant le Parlement européen vendredi. Comme cela a été dit à l’Union européenne et à la télévision, la condamnation a été généralisée et Abbas a été contraint de se revenir sur ses propos. La rétractation de Mahmoud Abbas n’a pas été télévisée mais elle est apparue dans un communiqué de presse provenant de son bureau.

Ce qui suit est un extrait du discours d’Abbas à propos de la diffamation sur l’empoisonnement des puits palestiniens : « il y a un problème que les israéliens ont amené et ce problème est l’incitation à la haine. En dépit du fait que l’incitation à la haine provenant d’Israël ne cesse pas ainsi que l’occupation et la colonisation. Il y a tout juste une semaine, Certains rabbins en Israël ont dit très clairement à leur gouvernement que notre eau devait être empoisonnée afin de tuer des Palestiniens. Cela n’est-il pas clairement une incitation à la haine ? Cela n’est-il pas clairement une incitation à la haine dont le but est de tuer un nombre important de palestiniens ? Nous sommes contre cette incitation à la haine ».

(Official PA TV, 23 juin 2016)

La diffamation, selon laquelle des rabbins ont appelé à l’empoisonnement des eaux palestiniennes, qui provient du Ministère des affaires étrangères de l’Autorité palestinienne et de l’OLP quelques jours avant le discours d’Abbas, ne figurait pas dans la version écrite du discours d’Abbas, qui a été publié dans le journal quotidien de l’Autorité palestinienne, Al-Hayat Al-Jadida, le 24 juin 2016. Apparemment Abbas a décidé de rajouter ces propos au dernier moment.

Ce qui suit est le texte de la rétractation publié par le bureau d’Abbas :

Titre : Président : « La Palestine est le berceau des trois religions monothéistes et nous ne faisons pas partis de ceux qui portons atteinte à l’une d’entre elles ».

« Le Président Mahmoud Abbas a rejeté les accusations israéliennes et les déclarations dirigées contre lui et le peuple palestinien selon lesquelles il a blessé le judaïsme et il a condamné les accusations contre lui sur l’antisémitisme. Après il a été clair sur les rapports qui ont été publiés dans de nombreux medias à propos de la déclaration sur un rabbin en ce qui concerne l’empoisonnement des puits palestiniens étaient sans fondement, le Président Abbas- en dehors du profond respect qu’il a pour toutes les religions, y compris le judaïsme- souligne qu’il n’avait pas l’intention de nuire au judaïsme et ses croyants en général. Cependant, par la même occasion il condamne les actions illégales et les étapes des autorités d’occupation (à savoir Israel) et ses colons contre le peuple palestinien, y compris l’incitement à la haine contre eux et contre leurs droits ».

(Journal officiel de l’Autorité palestinienne, Al-Hayat Al-Jadida, 25 juin 2016).

Source : PMW

 

    


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre