Bethune met à l’honneur les Justes parmi les Nations

Shares

Olivier Gacquerre, Maire de Béthune a organisé, le jeudi 9 juin dernier,   une journée mémorielle consacrée aux justes parmi les Nations. Cette initiative a été mise en place à l’occasion du 10e anniversaire de l’inauguration du mur des Justes parmi les Nations  dans la crypte du mémorial de la Shoah à Paris, le 14 juin 2006.

Cette journée pédagogique comprenait deux temps forts, une conférence sur le thème des « Justes parmi les Nations » puis, l’inauguration d’une plaque commémorative rendant hommage aux Justes parmi les Nations de Béthune (anciennement rue des Martyrs).

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Une centaine de collégiens et lycéens étaient invités à cette journée d’étude. Ils ont pu découvrir l’histoire de leur région à travers plusieurs conférences et témoignages.

En parallèle, l’exposition intitulée « Désobéir pour sauver » qui présente le parcours de policiers et gendarmes « Justes parmi les Nations », a été présentée au public.

Cette conférence, qui a rassemblé près de 200 personnes, s’est déroulée en présence de M. Ido Bomberg, Directeur des relations publiques à l’Ambassade d’Israël, de M. Nicolas Honoré, sous-préfet de Béthune et de M. Olivier Gacquerre, Maire de Béthune. Une centaine de scolaires, tous volontaires, étaient également présents.

Ido Bromberg, Directeur du Département de Relations publiques près l’Ambassade d’Israël en France a souligné dans son discours d’ouverture de la journée  que :

” Les Justes montrent le chemin et rappellent que seules ces valeurs et la solidarité peuvent sauver l’humanité.
Les Justes parmi les Nations enseignent aux nouvelles générations qu’il faut toujours croire en l’Homme et le servir.
Ils ont fait appel à leur esprit critique, sans être influencé par la celui qui crie le plus fort.
Ils ont choisi le camp de la Vie …”

L’historien Laurent Seillier, du centre d’Histoire et de Mémoire du Nord-Pas-de-Calais, a donné une conférence sur « l’aide aux juifs persécutés pendant la Seconde Guerre mondiale, s’appuyant sur des exemples de quelques sauvetages dans le Nord- Pas-de-Calais ».

bethune 2

Didier CERF, Délégué régional du Comité français pour Yad Vashem  a fait une présentation de la procédure d’attribution du titre de « Juste parmi les Nations ».

Des témoignages d’ayants droit de Justes parmi les Nations et d’enfants cachés ont illustrés les propos des spécialistes.

De riches échanges ont fait de ce moment une journée pleine d’émotion.

En fin de journée, une plaque offerte par l’office nationale des Anciens combattants et victimes de guerre a été inaugurée en hommage aux “Justes parmi les Nations”. Elle grave dans le marbre les noms des cinq Justes de Béthune. Les élèves du collège Jean Moulin de Barlin, et du lycée Blaringhem de Béthune ont lu des textes relatant l’histoire d’Alice Legras et de la famille Delestrez, « Justes parmi les Nations » de Béthune. Puis les élèves du lycée d’Artois de Noeux-les-Mines ont lu le poème « les Justes » de Paul Rozemberg. La plaque a ensuite été dévoilée par M. le maire de Béthune et par M. le sous-préfet accompagnés par les ayants droit des deux familles de « Justes parmi les Nations » de Béthune.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre