Pleins feux sur le cinéma israélien

Shares

Si vous vous intéressez au cinéma israélien, plein de nouveauté ! Pendant les mois de mars et d’avril des nombreux films israéliens ont été et seront projetés dans des différents festivals.

En mars, le Festival de film de femmes de Créteil a récompensé deux films israéliens : « Women in Sink » d’Iris Zaki dans la compétition des films courts et « Strung Out » de Nirit Aharoni dans la compétition documentaire.  Le premier a gagné le Prix Format Court du Public pour le meilleur court métrage étranger ; le deuxième a reçu le Prix du Jury Anna Politkovskaïa pour le Meilleur Long Métrage documentaire.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

« Dirty Business » de Vadim Dumesh sera projeté dans le cadre du Festival international du film d’environnement (Fife) à Paris. Ce documentaire de 15 minutes se concentre sur la dépendance économique  entre Israël et la Palestine, plus particulièrement sur le négoce d’orangers destinés à la fabrication de charbon dans la région de Jénine.

Le Festival Européen de Film Indépendant – ÉCU accueille deux films israéliens dans la sélection officielle, dont « Women in Sink », cette fois-ci dans la catégorie des documentaires Européens. Zaki a installé une caméra sur le lavabo d’un salon de coiffure à Haifa, Israël. Pendant qu’elle lave leurs cheveux, elle converse franchement avec les clients du salon, qui sont arabes et juifs, sur des thématiques qui vont de la politique à l’amour. Dans la catégorie films d’étudiants vous trouverez « At Dawn », réalisé par Omri Burstyn, qui raconte l’histoire d’un adolescent Israélo-Palestinien qui essaie d’intégrer un groupe israélien militant pour la paix.

« Cinq caméras brisées » sera projeté au Festival de films documentaires Veillée d’armes #3, qui est  dédié cette année aux journalistes et aux photographes qui exercent leur métier dans des conditions extrêmes. Ce film, réalisé par Emad Burnat et Guy Davidi, traite la lutte non-violente des palestiniens du village de Bil’in en Cisjordanie  pour regagner leurs terres.

La série « Mama’s Angel » de Karen Weissman participera au festival Séries Mania au Forum des Images. Une investigation autour d’un corps d’un enfant de sept ans trouvé mort rassemble des thèmes comme l’art, l’armée, le cancer, la mort, l’immigration ou la thérapie.

Ce soir le Festival du cinéma israélien arrive à sa clôture avec « De Douces Paroles », réalisé par Shemi Zarhin. Réunis à la mort de leur mère, trois frangins découvrent l’identité de leur vrai père : un algérien musulman. Ils entament alors un voyage en France pour trouver leurs origines.

 

Renseignements pratiques:

Festival international du film d’environnement – Fife – 5-14 avril

Projections en présence de l’équipe du film :

  • Samedi 9 avril à 12h00 – Salle 1
  • Dimanche 10 avril à 15h00 – Salle 3

Cinéma des Cinéastes, 7 Avenue de Clichy, 75017 Paris

Le Festival Européen de Film Indépendant – ÉCU – 8-10 avril

Projection : Samedi 9 avril, grande salle (session 6) à 13h45

Les 7 Parnassiens, 98 Blvd du Montparnasse, 75014 Paris

Festival de films documentaires – Veillée d’armes #3 – 12-16 avril

Projection : jeudi 14 avril à 20h30

Confluences, 190 boulevard de Charonne, 75020 Paris

Séries Mania – 15-24 avril

Projections :

  • Samedi 23 avril à
  • Dimanche 24 avril à 11h30

Forum des Images, Forum des Halles / porte Saint-Eustache 2, rue du Cinéma, 75001 Paris

Festival du cinéma israélien – 29 mars-5 avril

Projection : 5 avril à 20h00 (salle 1) et à 20h30 (salle 2)

Cinéma Les 7 Parnassiens, 98 boulevard du Montparnasse, 75014 Paris


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre