9 des meilleures snacks israéliens

Shares

Les chips ou les barres chocolatées font partie des produits préférés israéliens et sont disponibles et consommés dans le monter entier. Mais certains snack sont spécifiques à leur pays d”origine.

La chaîne Youtube “Emmy Made in Japan” et “BuzzFeed”  publient des vidéos de dégustations de produits salés et sucrés israéliens pour la première fois.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

BuzzFeed

9 snacks israéliens vous donneront envie pendant votre pause : 

1- Bamba, Osem

20120703-bamba-primary

Connaissez-vous les bambas les snacks préférés des israéliens?

Bamba est le snack le plus vendu en Israël, ce qui représente un quart du marché des snacks, selon son fabricant Osem. Osem produit quotidiennement un million de sachets de cette savoureuse collation au goût d’arachide. Une enquête montre que 90% des familles l’achètent régulièrement, et manger du Bamba réduit le risque d’allergie. Des études britanniques et américaines ont montré que ce petit plaisir dégustatif provoqué une dépendance qui joue un rôle dans la prévention d’allergies aux arachides. Bamba est vendu comme une alimentation saine fortifié avec des vitamines et des minéraux (A, B1, B3, B6, B12, C, E, acide folique (B9) et riche en fer et sans gluten). 
Selon Osem, Bamba a été d’abord produit en 1964 avec une saveur au fromage (semblable à Cheetos) et en 1966 le fromage a été remplacé par le beurre de cacahuètes. Bamba fait partie intégrante de la culture israélienne, un centre des visiteurs a été dédié à cette nourriture. Comme tous les grands produits à succès, Bamba a été imité sur le marché tels que Shush et Parpar.

2-Krembo, Strauss/ Unilever

Krembo2-677x302

Ce snack au goût de guimauve recouvert de chocolats crème est l’emblème national hivernal d’Israël. Le nom signifie en hébreu “la crème”. 50 millions de Krembos sont fabriqués entre octobre et février car il fond au contact d’une température chaude. Chaque Krembo est enveloppé de feuilles gaufrées, saveur vanille ou moka au choix, avec la vanille qui est le plus populaire de loin. Ce snack est tant apprécié par les israéliens qu’il est même apparu dans les films culturels israéliens,  les émissions de télévisions et diffusés dans les chansons. Dans la version hébraïque de Harry Potter à l’école des sorciers, le plaisir préféré de Dumbledore est un Krembo.

Des vidéos Youtube montrent la façon dont il devrait être mangé.  Strauss, le tout premier producteur Krembo du pays, a publié une étude qui montre que 69% des Israéliens préfèrent manger la friandise de haut en bas.

Vous pouvez acheter les Krembos individuellement ou par paquets de 10 dans les épiceries. Les restaurants haut de gamme et les salons de crème glacée offrent souvent une version fantaisiste aux menus de leur dessert d’hiver.

3- Bissli, Osem

bambas-2

Autre favori des israéliens : les Bissli, des snacks croquants qui ressemblent aux pâtes. En réalité, le fabricant Osem a utilisé son expertise de production de pâtes pour créer ces plaisirs savoureux destinés au marché alimentaire d’en-cas en 1970. Il y a six saveurs: le grill, le barbecue, l’oignon, la pizza, le falafel et le Mexicain – aux formes différentes. Mais les Israéliens qui grandissent avec ces plaisirs salés n’ont aucun scrupule et aiment même utiliser Bissli comme chapelure pour les escalopes de veau croquante.

4- Pretzels, Beigel & Beigel/ Unilever, Osem 

khr-877b_1z

Le bretzel israélien: grand classique des snacks israéliens pour les apéritifs, se déguste sous différentes formes: sticks, chiffres huit, cercles, des packs mélangés de bretzel en forme triangle, carré, rond. Vous pouvez déguster différentes saveurs au goût salé : les graines de sésame et de sel, fromage à la crème d’oignons, le piment, la cannelle, au miel,  et au chocolat. Beigel & Beigel et Osem sont les principaux fabricants. Beigel & Beigel, fondé en 1949, détient plus de 60 % de la part du marché israélien de bretzels et des crakers.

En 2011, Osem apporte de la nouveauté avec une version aplatie et croquant du bretzel appelé Shtuchim. Beigel & Beigel a répliqué avec Shtuchaleh juste après. Afin de satisfaire les consommateurs, il a ouvert une gamme avec de nouvelles saveurs.

Si vous aimez les bretzels, vous avez probablement mangé une recette israélienne sans le savoir. Beigel & Beigel est présent sur le marché mondial, et exporte vers plus de 20 pays (Unilever est un des principaux actionnaires de cette société).

5- Klik, Strauss-Elitec/ Unilever

Cakes446x302

Klik sont des morceaux chocolat recouverts au choix de céréales, de cookie, de bretzel ou de gaufrettes. La marque Klik est née à l’usine de chocolat Vered Hagalil.  Leurs paquets personnalisés ont connu un vif succès dès leur commercialisation. 

Klik peut-être aussi trouvé sous forme de barre chocolatée. Le produit, qui est apprécié par la jeunesse et séduit en particulier le marché des enfants, a ajouté une branche “goût savoureux” pour les adultes avec du chocolat enrobées de noisettes, noix de pécan, de chocolat amer et des saveurs au grenade. La marque est désormais détenue par Unilever.

6- Milky, Strauss

Milky_shokolad_446x302

Milky n’est pas un chocolat liégeois ordinaire, c’est l’un des meilleurs succès de produits laitiers sur le marché israélien depuis son début en 1979. Il est fabriqué avec une garniture à la crème fouettée dont la recette est tenue secrète (seulement cinq personnes connaissent la recette) est le Saint Graal des en-cas sucrés israéliens.

En 1986, l’entreprise Strauss a lancé sa première publicité vidéo pour ce produit appelé “la Bataille du Milky.” Cela a connu un vif succès, ce qui a conduit a tourné de nouveaux spots, et ainsi lui assurer une place dans le divertissement israélien. Des mannequins aux femmes célèbres ont fait leur apparition dans la publicité de Milky comme Sandi Bar, Hila Nachshon et Bar Refaeli. 

En 2014, le quatrième épisode de “la Bataille du Milky” s’est transformé en une manifestation par de jeunes Israéliens qui protestaient contre le coût de la vie élevé en Israel.  Prenant en exemple : le snack Strauss qui coûtait plus cher en Israel qu’au-delà des frontières. 

La saveur originale au chocolat de Milky reste la plus populaire mais Strauss a ajouté d’autres saveurs tel que le pouding de fraises, le pouding de vanille, la crème fouetté, avec des confiseries de chocolat sur le sommet.

7- Wafers, Elite; Manamim; Man Wafers

WAFERS Elite; Manamim; Man Wafers 

Wafers sont des gaufrettes extrêmement populaires en Israël, qui peuvent être trouvés dans chaque supermarché israélien et commerce de proximité.  En hébreu on les appelle Vaflim ou Baflim. Des études sur les comportements de consommateurs montrent que 92 % consomment régulièrement des Wafers. Le magazine Hadassah affirme que les Israéliens sont « les deuxièmes plus grands consommateurs au monde de cette douceur après les autrichiens, dont le savoir-faire de fabrication est d’origine israélienne.” Wafers sont des gaufrettes consommées de la maternelle à l’armée, et au cours de conférences d’affaires. On les trouve en différentes saveurs : au chocolat, citron, à la vanille, au noisette et au goût café. 

8- Apropo, Osem

APROPO-OSEM

Apropo est la version israélienne des clairons français, qui est un snack au maïs fabriqué sans gluten. C’est  ” le numéro 1 des snacks” selon son fabriquant. Toujours d’après ses propos, son succès s’expliquerait par sa forme en cône pour pouvoir y tremper ce que l’on souhaite. Deux saveurs vous sont proposées : des épices simples et italiennes.  Le Nosh et le Pipeto sont des imitations de ce snack.

 

9- Pezek Zman, Strauss-Elite 

0072593_elite-megadim-pesek-zman-classic-110-g

A tous les gourmands de Kit Kat, Pezek Zman est la version israélienne du Kit Kat. Il est fabriqué par le groupe Strauss sous sa marque de confiserie d’élite.  Cette barre chocolatée a été proposée en 1982 dans une version simple d’une plaquette de chocolat fourrée à la crème enrobé de chocolat. Avant 2008, le chocolat fourré a été remplacée par de la crème de noisette.

Aujourd’hui, il y a des mini versions, des barres chocolatées plus épaisses, des barres chocolatées en forme de basket-ball. L’enrobage se décline entre chocolat blanc, le chocolat noir et le chocolat au lait.

En 2012, Pesek Zman fait les gros titres quand un rapport public a montré que la confiserie israélienne était moins chère dans les magasins d’alimentation dans le monde entier que lorsqu’on le fait soi-même à la maison.

 

Bon appétit ! Et vous, lequel est votre préféré ?

 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre