Jeremy Hababou, nouvelle étoile montante du jazz !

Shares

Jeune pianiste et compositeur franco-israélien de 25 ans Jérémy Hababou a débuté la musique sur le tard. A 17 ans, il décide de se mettre sérieusement à l’étude du jazz. Il prend des cours particuliers de piano avant d’entrer à la New School of Jazz de Tel Aviv. Là, il rencontre et étudie avec beaucoup de grands musiciens de jazz israélien. Il a également eu l’opportunité de rencontrer et suivre des masters classes notamment avec le grand Pat Metheney ou encore le légendaire Mulgrew Miller.

Il n’est pas passé inaperçu à la New School comme le souligne son professeur, le pianiste Omri Mor qui a été attiré par la singularité et le dynamisme de ce nouveau phénomène du piano. Ce fut aussi un coup de foudre pour la chanteuse française Anne Ducros qui a soutenu Jérémy dès ses débuts et l’a invité aux premières parties de ses récents concerts notamment au festival Jazz à Saint Rémy ou au mythique théâtre Bobino. 

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Jérémy nous confie qu’il s’intéresse également à l’harmonie classique et a notamment étudié avec un élève du célèbre chef d’orchestre Pierre Boulez : Alexander Korenhendler, au conservatoire de Tel Aviv.

C’est aujourd’hui un artiste à part entière qui raconte son histoire et son regard sur le monde à travers des mélodies riches et intenses. Aussi, les traits de caractère de ce jeune musicien se ressentent à travers ses musiques plus enivrantes les unes que les autres. 

Grâce à son travail assidu, en juillet 2014 Jeremy a été finaliste du concours international pour piano le Montreux Jazz Festival. Il a également été invité à participer au Festival Éclats d’Emails 2014 à Limoges, festival qui a vu naître entre autres Shai Maestro.

Son nouvel album “Run Away” sort prochainement en France. Il l’a enregistré avec le batteur qu’on ne présente plus aujourd’hui Ziv Ravitz, le contrebassiste Haggai Cohen-Milo et le saxophoniste Gilad Ronen. C’est un album mélangeant des compositions personnelles, qui ont inspiré Jérémy tout au long de son parcours, et des reprises telles que Inner urge de Joe Henderson ou encore l’une des plus belles chansons du chanteur français Léo Ferré “Avec le temps.” Jérémy a d’ailleurs connu un franc succès auprès du public israélien lorsqu’avec son groupe il s’est aventuré à chanter du Nougaro, Gainsbourg, Ferré ou encore Jonasz.

Pour en juger par vous-même et découvrir l’univers fantastique de cet artiste aux multiples talents ou faire un cadeau original pour Noël : rendez-vous au Sunset/Sunside le 17 décembre 2015 à 21h, club mythique de Châtelet où avait également joué pour la première fois en France, le contrebassiste Avishai Cohen…

*Crédit photo : Frédéric Furcajg 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre