Une créatrice israélienne rayonne à New York

Shares

Solo Merav, une designer de renommée internationale dans le monde des designers pour robes de mariées de haute couture, a présenté pour la première fois à la fashion week des robes de mariées à New York City, sa collection d’automne.

solo merav

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Merav, située au cœur de Haïfa en Israël, est dans la haute couture des robes de mariées depuis plus de 20 ans. Merav est diplômée d’une école de design à Milan et à Rome.

Sa manière de sublimer les tissus, son gout sophistiqué et son attention pour le moindre détail ont fait de Merav une designer très reconnue dans le monde de la mode.

Cet événement est l’un des plus importants dans le marché de la mode du mariage. Autant dire que pouvoir y participer est une réelle aubaine pour un designer, Merav nous confie que ce moment est nouveau pour elle « je me sens bien dans cette compétition. » Pour nous, les robes de mariées évoquent l’univers du prince charmant et des belles robes de princesses mais pour Merav il s’agit de bien plus : « Je ne suis pas ici pour vivre une simple expérience. Je suis ici pour véritablement réussir et faire découvrir mes créations à toujours plus de monde. »

Elle explique que ses créations sont très diverses parce que toutes les mariées sont différentes alors elle s’adapte aux différents styles et personnalités, « il y a vraiment très peu de mariées pour qui je ne pourrai pas créer. »

Des femmes de plusieurs origines et cultures ont porté les robes de Merav, dont des femmes arabes. Merav raconte que « c’est plus qu’une simple robe, il y a un véritable lien qui se crée. Elles aiment mon travail et elles m’envoient du monde. » Pour Merav, que ce soit une robe de mariée pour une femme juive israélienne ou arabe israélienne, la requête est la même : « être belle », « nous sommes toutes les mêmes malgré nos caractéristiques. »

Merav se décrit comme une femme très ambitieuse. Elle souhaite toujours aller de l’avant avec de nouveaux objectifs. Merav compte bien percer avec sa collection dans la Big Apple.

Cette nouvelle collection a été inspirée au retour d’un voyage dans le Nord de la Belgique, un lieu qu’elle décrit comme féerique : « le temps s’arrête et le conte de fée commence ».

Les robes sont fabriquées avec de la soie pur, du satin, de la dentelle délicatement brodé ainsi que des broderies de perles, cela donne un coté un peu vintage des années 1920. Tout est réuni pour que ce jour unique soit encore plus beau que ce dont les mariées ont toujours rêvé. « Mon travail se caractérise par des lignes très épurées qui mettent en valeur les courbes féminines. »

israel fashion brides

Le Ministre israélien de l’économie, Nili Shalev, félicite cette montée des designers israéliens dans la mode « cela prouve les talents exceptionnels qu’il y a en Israël, qui sont devenus populaires auprès des clients américains grâce à leurs idées innovantes. »

C’est un petit pays qui doit toujours innover pour  faire la différence alors qu’en Europe ou aux Etats-Unis, les designers ne prennent pas trop de risque en restant parfois dans des collections plutôt classiques, explique Yoav Davis, manager en marketing pour des marques israéliennes.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre