Inédit! Interview tordue et tordante avec TYP

TYP The Young Professionals
Shares

Vous avez bien failli ne jamais savoir ça de The Young Professionals mais heureusement… Coolisrael est là!

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

À l’occasion de la sortie toute récente de leur single “All Of It But Me” et de leur nouvel album le 29 juin, une compilation de 18 morceaux dont quelques exclusivités incontournables, les deux chanteurs du célèbre groupe israélien The Young Professionals étaient à Paris pour quelques heures, juste le temps de se faire taquiner par les journalistes de Coolisrael…

Arrivés de Milan où ils ont donné un concert et où ils retourneront bientôt notamment pour assister au défilé Armani qui se tiendra dans le cadre de la Fashion Week, et prêts à décoller le soir même pour Marseille où ils se sont produits sur la plage à l’occasion du Festival Fun Radio pour la Fête de la musique, ils ont pris le temps de répondre à nos questions farfelues dans une ambiance amicale et détendue.

Si vous souhaitez savoir quels sous-vêtements porte Ivri ou ce qu’il aimerait se faire tatouer, quelle boisson alcoolisée préfère Johnny ou quelle partie du corps il pourrait s’épiler, je vous invite à rester avec nous! Humour grivois et confessions: voici ce que vous ne saviez pas de TYP!

Entretien

Coolisrael.fr: Hipster ou BCBG?

Johnny Goldstein & Ivri Lider: BCBG!

Bar Refaeli ou Shlomit Malka?

I.L.: Shlomit quoi? J’ai travaillé avec Bar, donc…

J.G.: …Ok disons Shlomit Malka alors!

The Bubble ou Tu marcheras sur l’eau? [Pour rappel, Ivri Lider a composé la musique de ces deux films du réalisateur israélien Eytan Fox]

I.L.: Pas cool! Mais… Tu marcheras sur l’eau

J.G.: idem

Arak (une boisson alcoolisée souvent servie sous forme de shooter en boîte de nuit en Israël) ou bière?

I.L.: Bière

J.G.: Arak… j’aime la tournure que prend cette interview!

Ciné ou opéra?

I.L. & J.G.: Ciné

I.L.: Mon père écoutait beaucoup d’opéra quand j’étais petit…c’était son truc. Chaque chabbat, je me réveillais au son d’un chant d’opéra. Pour moi c’était un cauchemar, je ne voulais plus me réveiller le samedi matin! (rires) Résultat aujourd’hui j’en ai la chaire de poule dès que j’entends de l’opéra, c’est devenu physique, mon corps ne le supporte plus…

Muscu ou fitness?

I.L. & J.G.: Fitness

Darbouka ou violon?

I.L. & J.G.: Darbouka, baroukh’ («heureusement») !

Slips ou caleçons?

I.L.: slips

J.G.: caleçons

Banana Beach ou Metsitsim Beach?

J.G.: Je ne vais jamais à la plage

I.L.: Je dirais Metsitsim

Kibboutz ou Tel Aviv?

I.L.: Le kibboutz, je suis né là-bas!

J.G.: Tel Aviv sans hésiter!

Le marathon de Jérusalem ou celui de Tel Aviv?

J.G.: hm, je ne cours pas…

I.L.: Le marathon de Tel Aviv parce que ça monte trop à Jérusalem, ça me tuerait les jambes!

J.G.: Allez j’irais avec lui!

Chakchouka ou poulet-purée?

I.L. & J.G.: Chakchouka

Croissants ou rogelach’ (ces petits croissant fourrés au chocolat que vous trouvez partout en Israël) ?

I.L. & J.G.: Croissants!

Coke ou ecsta?

J.G.: Ça ce n’est pas pour moi, je ne prends pas de drogues

I.L.: Hmmmm… question piège! ……Coke.

Épilation du maillot ou du torse?

J.G.: wow, dans quoi je m’aventure… maillot, je dirais? (rires)

I.L.: Franchement… aucun. Soyons fous, laissons tout ça vivre!

Désert du Néguev ou Galilée?

I.L. & J.G.: De Galilée.

Cravate ou noeud pap’?

J.G.: Cravate, la classique

I.L.: noeud pap’ mais alors selon des critères très spécifiques

Tatouages ou piercings?

J.G.: Tatouages même si je n’en ai pas et que je n’en ferais pas.

I.L.: Tatouages. Je n’en ai pas mais j’aimerais bien. J’ai plein d’idées… trop! J’aime les phrases mais je n’arrive pas à en choisir une seule. Chez moi j’ai cette oeuvre d’un artiste hollandais qui ressemble à un morceau de bois où il est inscrit «Protect me from what I want»… ça ferait un bon tatouage je pense.

Milan ou Paris?

J.G.: Pour moi, Paris, même si on s’est bien amusés à Milan

I.L.: Euhhh…. On revient tout juste de Milan où on retourne dans pas longtemps, et on y a passé un bon moment, mais Paris… c’est Paris! On est venus ici tellement souvent et c’est une ville vraiment incroyable.

…Et de toutes les villes européennes?

J.G.: Ça dépend ce qu’on veut faire…

I.L.: Pour moi ça se joue entre Paris et Londres. Londres est aussi géniale, mais d’une toute autre façon. Paris est plus belle, plus chic, plus classique; Londres a une «vibe» bien à elle, et j’adore la mode là-bas, c’est plus free-style, avec une pointe de je-ne-sais-quoi qui me plaît.

Passons à un autre format.

Si vous étiez une odeur ou un arôme, vous seriez…?

I.L.: Moi je serais un parfum Le Labo. Je les adore. On les trouve dans le Marais à Paris. C’est un mix entre des notes boisées, profondes, et d’autres un peu aigres-douces. Bref, une odeur un peu complexe.

J.G.: Je serais de la sauce tomate. (rires) Ça fait tout! Pâtes, pizzas…!

…Un plat?

I.L. (à J.G.): Toi tu serais des pâtes à tous les coups. Ou une pizza, ou un truc comme ça. Moi je suis argentin donc mon plat préféré c’est la viande argentine, mais si j’étais un plat je serais des sashimis. Je serais cru, mais de façon élégante.

J.G.: Je serais un risotto avec un artichaut par-dessus.

I.L.: C’est tout ramollo! (rires)

J.G.: En fait je suis très «risotto» déjà dans la vie.

…Un vêtement?

I.L.: Je serais un t-shirt blanc. C’est classique, c’est tout ce dont un homme a besoin, et la toute première aussi. C’est l’équivalent de la petite robe noire pour la femme.

…Une plante ou une fleur?

I.L.: Je serais un ananas.

J.G.: Moi un fruit de la passion.

I.L.: Mais ce n’est pas du tout toi!

J.G.: Ah bon?

[N.B.: personne n’a dit qu’ils devaient rester confinés à la question de départ…]

Profitons-en pour vous demander: quelles sont les qualités et les défauts de l’autre?

I.L.: Sa plus grande qualité est son talent!

J.G.: Idem, c’est la plus importante et ce dont on a le plus besoin dans ce qu’on fait.

I.L.: Notre défaut à tous les deux est d’avoir l’esprit de contradiction et d’être très entêtés donc nous ergotons souvent. D’ailleurs quand ça arrive, on sait aussi bien l’un que l’autre ce qui se passe mais ça arrive quand même!

J.G.: On se dit «allez c’est reparti!» (rires)

I.L.: Mais maintenant on le sait, on se connait, donc on arrive à passer outre… parfois.

…Si vous étiez un parfum de glace?

J.G.: Une glace coco! Enfin, un sorbet coco plutôt.

I.L.: Un sorbet au citron… ah non! Une glace au thé vert. Je viens d’en goûter une authentique dans ce super restaurant japonais à Varsovie… c’est amer, c’est délicieux.

…Un pouvoir?

I.L.: Je voudrais pouvoir voler.

J.G.: Je ne sais pas. Je trouve que Spiderman a un pouvoir génial…

I.L.: Quoi, d’être collant? (rires)

J.G. (imitant le bruit de la toile qui se tisse depuis son poignet): On peut aller partout, et si on a besoin de cet iPhone par exemple, hop, il vient à nous, pas besoin de voler jusqu’à lui!

…Une série?

I.L.: Hannibal

J.G.: …oui elle est géniale. Et House of Cards aussi.

…Si vous deviez vous réincarner?

I.L.: Vous savez quoi, je serais Hitler, mais je déciderais de continuer dans la peinture malgré l’échec.

J.G.: Wow il faut que j’y réfléchisse. Mais je ne vois pas de meilleure réponse!

 

>>> Pour écouter The Young Professionals, c’est par ici et pour suivre leurs péripéties, par ou encore .


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre