42 étudiants d’EMLYON et des Mines reviennent d’Israël

Shares

42 étudiants d’EMLYON associés aux Mines de Nancy et de Paris, ont passé une semaine en Israël. L’initiative était une première pour la Grande Ecole de commerce française. L’heure est au bilan.

« Jamais je ne me suis sentie autant l’âme d’un entrepreneur, jamais je n’ai autant compris l’entrepreneuriat et jamais je n’ai été autant convaincue de vouloir être, à mon tour, une entrepreneur for the world qu’à mon retour de ce voyage renversant » Claire C, Etudiante en première année à l’EMLYON

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Plus qu’une réussite, ce voyage a constitué une expérience inoubliable pour les étudiants, en très grande majorité non-juifs.

Le séjour a commencé par une visite de Jérusalem, ville multiculturelle. Puis les étudiants ont eu l’occasion de rencontrer Eli Beer, fondateur et Président de United Hatzalah, 1er organisme non lucratif de premiers secours en Israël. Une rencontre riche et émouvante qui a montré à quel point le sentiment d’entraide est fortement présent au sein de la société israélienne. 

Après Jérusalem et une nuit chez les Bédouins à Kfar Hanokdim, les étudiants ont gravi à 5h du matin la forteresse de Massada pour apercevoir un lever du soleil féérique. S’ensuivit une baignade dans la célèbre Mer Morte et dans les chutes d’Ein Guédi.

Le 4e jour a été au centre de ce voyage dont le thème majeur était l’entrepreneuriat. Durant toute une journée à l’Université de Tel Aviv, les étudiants ont entrevu ce qu’est la « Start-up Nation » à travers la présentation de ses start-ups les plus innovantes telles Scio, Umoove, HealtWatch, Citegic, Mobileye, Wibbitz et d’autres. Des conférenciers de haute envergure ont également pris la parole pour développer les raisons de ce miracle technologique israélien.  

Les étudiants ont ainsi pu échanger avec David Harari, Président du Haut Conseil franco-israélien pour la Science et la Technologie, Patricia Lahy-Engel, Présidente de l’accélérateur The Hive, Shlomo Nimrodi, CEO de Ramot (Centre de Transfert technologique à l’Université de Tel Aviv) pour ne citer qu’eux.

La 5e journée a débuté au Technion de Haïfa, 1ère Institut de Technologie du pays, créé en 1924, dont plusieurs anciens ont reçu des Prix Nobel de Physique et de Chimie dont le dernier en date est Dan Shechtman, Prix Nobel de Chimie en 2011. La visite des jardins à quelques kilomètres du Technion a permis aux étudiants de découvrir la religion Bahaï dont le centre mondial se trouve au cœur de Haïfa.

Une conférence de Denis Charbit, spécialiste géopolitique d’Israël a ensuite complété et enrichi la rencontre avec Mordehai Rodgold, Directeur du Département Information et Médias visuels au Ministère des Affaires Etrangères israélien.   

Plus qu’un simple voyage de découverte, cette expérience a été une rencontre avec la société israélienne si diverse, une rencontre avec un pays à la pointe technologique. Les étudiants sont revenus d’une part avec une nouvelle vision d’Israël et d’autre part avec une ferme volonté de s’inspirer de cet esprit entrepreneurial pour leur avenir personnel et professionnel.

« Vous nous avez fait vivre une semaine de fou, c’était intense. On a tout eu : la culture et le côté professionnel, le tout organisé d’une main de maître. Vous avez fourni un travail impressionnant pour nous offrir ce voyage et les résultats étaient au-delà de mes attentes, je ne regrette pas une seconde d’être parti. C’était tellement atypique. Avec le mode de vie que l’on a à l’EMLYON, c’était une semaine inhabituellement enrichissante, on a vu énormément de choses en 7 jours. J’espère que ce voyage continuera année après année. Merci beaucoup. » Alexandre P, Etudiant en deuxième année à l’EMLYON

Photo Emlyon good

 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre