De Yom Hashoah à la fête de l’indépendance: Israël se souvient

Shares

Les cérémonies officielles de Yom Hashoah débuteront ce soir en Israël et se termineront demain à la tombée de la nuit. Yom HaShoah c’est-à-dire la « Journée du Souvenir de l’Holocauste et de l’héroïsme » est une occasion pour commémorer la vie et l’héroïsme des six millions de Juifs qui ont péri pendant la Shoah entre 1933 et 1945, victimes des nazis et de leurs collaborateurs. Durant Yom Hashoah, certains lieux publics sont fermés et des cérémonies et services sont organisés dans les écoles, les bases militaires et au sein d’organismes publics et communautaires.

Dans une semaine, le 11 mai 2016 (commençant le 10 mai à la tombée de la nuit), les cérémonies officielles de Yom Hazikaron débuteront. Yom Hazikaron est une Journée de commémoration des soldats morts pour la patrie. Toutes les victimes de guerres israéliennes mais également du terrorisme sont commémorées. Dans la mesure où la plupart des israéliens ont perdu des parents ou amis proches, morts dans le cadre de la défense de l’Etat d’Israël, Yom HaZikaron est largement observé dans tous les secteurs d’Israël.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Yom HaZikaron et Yom HaShoah sont des journées de commémoration nationale durant lesquelles les drapeaux sont en berne sur les bâtiments publics. L’événement le plus marquant lors de ces commémorations est le son d’une sirène qui retentit à deux reprises au cours de la journée. Toute activité – y compris le trafic autoroutier – cesse immédiatement et deux minutes de silence sont honorées. Pendant 24 heures, tous les lieux de divertissement public (théâtres, cinémas, clubs, bars, etc.) sont également fermés.

Les israéliens célébreront ensuite Yom Haʿatzmaout, le Jour de l’Indépendance d’Israël, le 12 mai 2016 (commençant le 11 mai à la tombée de la nuit). Le Jour de l’Indépendance d’Israël suit immédiatement Yom Hazikaron. Le message dernière la volonté de relier ces deux événements est clair: les Israéliens doivent leur indépendance – l’existence même de l’État – aux soldats qui ont sacrifié leur vie pour celle-ci. Outre les cérémonies officielles, les Israéliens célèbrent Yom Haʿatzmaout de plusieurs façons différentes. Dans les grandes villes comme Jérusalem et Tel Aviv, de nombreuses festivités se déroulent dans les bars, clubs et également dans la rue avec d’incroyables “Street party” où des foules se rassemblent pour assister à des spectacles publics offerts gratuitement par les municipalités et le gouvernement. Un événement à ne manquer sous aucun prétexte.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre