5 conseils pour ne pas tomber sur votre voisin(e) à Tel Aviv

Shares

Tel Aviv

Comme beaucoup de Français c’est décidé tu partiras en vacances à Tel Aviv au mois d’août afin de te relaxer, de profiter du soleil et de la chaleur. Cependant, tu recherches une expérience authentique, souhaites rencontrer des Israéliens (des vrais) et surtout éviter la meute de Français en vacances à Tel Aviv au mois d’août. Dès lors, cet article est fait pour toi ! Voici les 5 commandements qui te permettront de les éviter au mois d’août dans la ville la plus in et la plus branchée : Tel Aviv !

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

1. Ben Yehuda, Frishman, Gordon et Bograshov, tu éviteras !

Tu as surement tes habitudes dans ce coin de la ville. Cependant, cette année tu éviteras les rues Ben Yehuda, Frishman, Gordon ou encore Bograshov, toutes remplies de Français au mois d’août (et pas seulement d’ailleurs) ! Je sais c’est toujours rassurant de pouvoir à l’étranger retrouver ses concitoyens et communiquer dans la langue de Molière. Mais si tu souhaites rencontrer QUE des Israéliens (toi aussi tu rêves du coup de foudre et du torride amour de vacances avec un bel étalon israélien ou une déesse israélienne), ce n’est absolument pas le bon quartier de la ville où passer tes journées. Plusieurs alternatives s’offrent à toi. Tu devrais par exemple te promener à Neve Tsedek, la perle de Tel Aviv. Surnommé le quartier des artistes alliant modernité et authenticité, c’est un véritable centre culturel qui abrite notamment le célèbre centre Suzanne Dellal, des musées, des galeries d’art et de nombreux magasins d’artisanat. Si l’art et la culture ce n’est pas ta tasse de thé, aucun soucis, NeveTsedek regorge également de cafés et restaurants branchés aux terrasses magnifiques où tu pourras te prélasser pendant des heures. Tu peux également te rendre à Jaffa, l’historique et l’orientale, dont l’existence remonte à 3500 ans (rien que ça !). Le port de Jaffa, le quartier des artistes ou encore le marché aux puces (Shuk Hapishpeshim) sont des lieux incontournables de la ville. Aux saveurs orientales, crois-moi la belle Jaffa ne te décevra pas.

2. Gordon Beach, tu contourneras !

Plage la plus populaire et la plus prisée des Français (au point qu’on la surnomme la plage des français et qu’au mois d’août elle t’offre la désagréable impression d’être en vacances dans le Sud de la France) tu la contourneras à la première occasion qui s’offre à toi ! Ben quoi, tu es en Israël pour admirer les corps parfaits des Israéliens et non ceux des Français j’imagine (peut-on réellement comparer les deux anatomies d’ailleurs ?). L’été en Israël rime avec plage et, là encore, tu as de nombreuses alternatives : banana Beach, jerusalem Beach, metzitzim Beach ou encore alma Beach ; Tel Aviv et ses alentours regorgent de plages. Si tu es plutôt gay friendly, Hilton Beach est exactement la plage qu’il te faut. On y trouve également l’un des meilleurs spots de surf. Alors, à vos maillots de bain et bikinis, l’été s’annonce caliente !

3. Pour déjeuner, le Lala land, tu banniras !

Je sais déjeuner et/ou dîner au Lala Land sur la plage, les pieds dans le sable et face à la mer c’est hyper sympa. Pour être honnête le Lala offre un cadre familial relaxant, esprit paillote joliment décorée ou on y mange plutôt bien. Certes ! Mais cette année le Lala land, tu banniras car c’est LE lieu des Français que tu tentes désespérément de fuir. Au diable les restaurants touristiques du bord de plage, dirige-toi plutôt vers le shouk afin de savourer un délicieux Houmous. Tu as évidemment l’embarras du choix mais je te conseille le Houmous des Syriens qui se trouve au 27 rue Malan, dans le Kerem HaTeimanim, près du Shouk HaCarmel. Tu n’es pas fan du Houmous ? Aucun souci, il y a d’innombrables restaurants à Tel Aviv. Sors des sentiers battus, promène-toi à ta guise et tu découvriras des restaurants offrant des délices culinaires.

4. Les ballades en barque au parc Hayarkon, tu déclineras !

Hayarkon c’est sympa, c’est un peu “Central Park” version Israélienne. Mais crois-moi, les promenades en barque et pédalos ne sont pas les seules options (surtout à 100 shekels pour une heure). Le parc offre de nombreuses activités : sports nautiques, mur d’escalade, terrains de basket, de foot, de hand, de volley… Tu peux également organiser un pique-nique avec tes amis ou faire une ballade nature en vélo. Si tu cherches un endroit plus central pour te relaxer le Gan Meir, entouré des rues King George et Tchernichovsky, est également une excellente option, où d’ailleurs tu rencontreras davantage d’Israéliens que de touristes. C’est aussi là que le Centre Gay est situé. Atmosphère agréable et détendue garantie !

5. Le soir venu, sortir au CLARA, tu refuseras !

Tu es en vacances à Tel Aviv donc évidemment tu veux t’éclater et faire la fête ! C’est parfait, tu te trouves précisément dans la ville qui ne dort jamais, quelle chance ! Mais NON, au CLARA, tu n’iras pas ! Boite mythique de Tel Aviv, le Clara c’est sympa mais le public est très largement francophone, et c’est tout le problème. A l’image de Gordon Beach, véritable territoire français, tu rencontreras forcément quelqu’un que tu connais. Par quelqu’un j’entends évidemment un Français… Alors EXIT LE CLARA ! D’autant qu’à seulement 15 minutes à pied, tu as le plus joli boulevard de Tel Aviv, le boulevard Rothschild, où se situent de nombreux bars notamment le BuXa ou Alphabet bar, deux incontournables des nuits tel-aviviennes. Pour ceux qui aiment manger à la sortie des bars, la plupart des restaurants ou cafés sont ouverts la nuit sur Rothschild. Autre option qui s’offre à toi : le quartier de Florentine, devenu le lieu de la nuit underground. Les rues Vital et Florentine offrent de nombreux bars, cafés populaires et restaurants huppés. De manière générale, à Tel-Aviv tu as l’embarras du choix en ce qui concerne la vie nocturne, alors n’hésite pas à découvrir chaque soir de nouveaux endroits en compagnie de tes nouveaux amis israéliens (car crois-moi si tu suis mes conseils tu en auras) !

●●●

Yallah, bonnes vacances (sans Français) les amis ! Et pour le plaisir voici une vidéo satirique décriant nos chers compatriotes réalisée par Eretz Nehederet, une émission de télévision israélienne. Et même pas besoin de sous-titres pour se poiler devant cette vidéo !

https://dailymotion.com/video/xw3b3


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre