Les photographes Roni Ben Ari et Meir Rakocz à la Galerie Mémoire de l’Avenir

Shares
© Roni Ben Ari

© Roni Ben Ari

HOME is where the HURT is – Roni Ben-Ari et Meir Rakocz, à la galerie Mémoire de l’Avenir

 

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Home– le foyer nous renvoie à la notion d’un lieu où l’on se sent en sécurité, aimé, choyé, un lieu de convivialité, un lieu où l’on se retrouve. Pourtant le foyer peut aussi devenir un lieu de retranchement, d’abandon, de solitude et de souffrance.

Roni Ben-Ari, lauréate en 2013 du 1er prix du World Wide Photography Gala Awards, a tenté, dans son projet « Till their voices stop », son projet est né d’un deuil, celui de son père. Elle avait cherché pour lui un endroit qui le prendrait en charge médicalement pour finir sa vie dignement. Mais il n’aura pas vécu jusque-là. Saisissant les secondes et captant des détails de la vie des pensionnaires, d’une des maisons de repos qu’elle avait visité, elle a souhaité redonner à ces personnes leur identité perdue.

©  Meir Markocz

© Meir Markocz

Meir Rakocz joue avec la fatalité et avec la morbidité, pour banaliser et rendre visible ce que l’on cache par pudeur ou par peur du rejet de l’autre. A la fois médecin et patient atteint d’un cancer, le photographe s’est aussi interrogé dans cette série sur le rapport du médecin au patient et aux rôles ambigus qu’ils peuvent se donner : Sauveur, Agresseur ou Victime.

 

Vernissage – samedi 15 Novembre 2014 – à 18h00 – Discussion avec les artistes et le metteur en scène et interprète Haim Adri. À 20h00 performance Haim Adri [compagnie Sisyphe Heureux]

 

“Home is whre the Hurt is” – du 30 octobre jusqu’au 29 novembre, Roni Ben-Ari et Meir Rakocz, à la Galerie Mémoire de l’Avenir, 45/47 rue Ramponeau, 75020 Paris

 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre