Le Top 5 des cafés ouverts le samedi à Jérusalem

Shares

Alors qu’en France, le débat politique se concentre sur le travail du dimanche, en Israël, c’est le samedi que tout est fermé, au grand dam des promeneurs ou de ceux qui en ont marre de passer leur journée sur leur canapé, à mâchouiller un reste de falafel ou de knafeh de la veille.

Coolisrael vous dévoile donc le Top 5 des cafés de Jérusalem ouverts le samedi, tiré du Top 10 confectionné par les bons soins de Timeout Israël.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

 

Café Bezalel: 

bezalel

On se demande comment on arrivait à survivre sans lui jusqu’à présent. Ce café est un endroit vibrant et jeune, qui offre un menu pour tous les repas de la journée (oui oui, même celui de 15h ou de 18h qui n’existe pas, alors qu’il n’y a vraiment aucune raison de manger, à part qu’on en a envie, et que le café est vraiment trop sympa). Les vendredis, la terrasse accueille la foire artisanale Bezalel, remplissant la rue de couleurs et d’énergie.

 

L’hospice autrichien : 

austrian

Malgré le nom de la rue -Via Dolorosa- où il est situé, une visite au café du rez-de-chaussée de l’hospice autrichien n’a rien d’une séance d’auto-flagellation. Au contraire, l’auberge fondée en 1857 pour accueillir les pèlerins chrétiens lors de leur séjour à Jérusalem accueille en son sein un café viennois traditionnel. Après un Apple Strudel, un Wiener Strudel ou une Linzer Torte bien mérités, n’hésitez pas à faire un tour dans le jardin et à continuer jusqu’au toit de l’auberge qui offre la meilleure vue panoramique de Jérusalem.

 

Talbiya : 

talby

Nouveau petit bijou du groupe Machne Yuda, établi par les chefs Assaf Granit, Yossi Elad et Uri Navon, Talbiya ouvre aussi ses portes le samedi. Talbiya est un bar à vins qui fonctionne le jour comme un café. Vous prendrez bien une pâtisserie fraîchement sorite du four avec votre cappuccino ; ou de succulents mets préparés par le Chef Nir Levi avec un bon verre de rouge.Un lieu idéal pour les fins gourmets.

 

Uganda Bar : 

uganda

Lieu polyvalent et multifonction, l’Uganda Bar est successivement un bar, un café, un lieu saint du hummus, une scène musicale et un magasin de vinyles et de livres. Allez-y à toute heure de la journée, pour goûter à l’ambiance singulière de ce lieu hors du temps. (Non bobo, s’abstenir).

 

Zoni : 

br

Ouverte toute la journée, Zoni a tout d’une brasserie parisienne, sauf qu’au lieu des trottoirs de la capitale française, elle offre une vue sur les petites rues piétonnes du quartier de Nahalat Shiv’a. A l’intérieur, des sièges en cuir sombre, un parquet ancien, un long bar et des serveurs en uniforme comme on les aime. Le produit phare : le pain perdu qui fait l’unanimité des critiques.

 

 

 

 

 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre