Guerre à Gaza : Le Hamas admet avoir assassiné les 3 israéliens

Featured Video Play Icon
Shares

Pour la première fois, Saleh Al-‘Arouri, un dirigeant du Hamas a prononcé une allocution au nom de Khaled Mechaal lors de la conférence de l’Union internationale des Imams à Istanbul le 20 Août, 2014. A cette occasion, il déclare :

“Notre objectif était de provoquer une intifada en Cisjordanie et à Jérusalem, ainsi que dans les frontières de 1948 (…) Vos frères dans les Brigades Al-Qassam ont mené cette opération pour soutenir leurs frères emprisonnés, qui étaient en grève de la faim (…) Les moudjahidines ont capturé ces colons afin d’avoir un échange de prisonnier”.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Cette allocution était diffusée sur Al-Jazeera.

Salah Al-Ahuri loue les “actions héroïques” des Brigades Kassam; le Hamas avait pourtant précedemment nié être l’auteur de l’enlèvement de Gilad Shaar, Eyal Yifrach, et Naftali Fraenkel.

Un officier supèrieur du Hamas a reconnu pour la première fois ce mercredi que la branche armée de l’organisation, les Brigades Kassam, était à l’origine de l’enlèvement et du meurtre des adolescents israeliens Gilad Shaar, Eyal Yifrach, et Naftali Fraenkel en Cijordanie au mois de juin dernier.

Ce membre du Hamas, Salah Al-Ahuri, a fait cette déclaration au cours d’une conférence réunissant des imams en Turquie. Il a félicité les “actions héroiques des Brigades Kassam qui ont enlevé les trois colons à Hébron”.

Israel soutenait que le Hamas était derrière l’enlèvement des trois garçons, une affirmation que le Hamas avait d’abord niée.

Au lendemain de l’enlèvement, Tsahal a lancé une opération de grande envergure en Cisjordanie, procédant à l’arrestation de centaine d’agents du Hamas.

Les deux hommes suspectés d’être les auteurs de l’enlèvement, Marwan Kawasme et Amar Abu Aysha, sont des membres de la branche du Hamas de la région de Hébron; ils sont toujours en fuite.

Le cerveau présumé de l’enlèvement, Hussam Kawasame, a été arrêté le 11 Juillet.

Lundi, des gardes-frontières ont démoli les maisons d’Hussam Kawassame et d’Abu Aysha et ont condamné la maison de Marwan Kawasme.

EyalGiladNaftali


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre