Israël – Hamas : Remettons les pendules à l’heure

Shares

enfantsderot

La population israélienne est sous le feu permanent de milliers de roquettes du Hamas – et pourtant c’est Israël que l’on accuse d’agresseur !

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

 

Des femmes et des enfants israéliens sont délibérément pris pour cibles par les terroristes du Hamas, dans des écoles, des habitations, des jardins d’enfants, des hôpitaux – et pourtant c’est Israël que l’on traite  d’assassin !

 

Des femmes et des enfants palestiniens sont utilisés par le Hamas comme boucliers humains, alors que leurs officiers se terrent, eux, lâchement – et pourtant c’est Israël que l’on diabolise !

 

Des écoles des Nations-Unies servent à cacher roquettes et munitions – et pourtant c’est Israël qui est sous le feu de critiques virulentes !

 

Israël défend, par les armes, sa population, alors que le Hamas défend ses armes en utilisant sa population – et pourtant c’est Israël que l’on met au pilori !

 

Le Hamas engloutit des sommes faramineuses dans la construction de tunnels, véritables arsenaux d’armes, instrumentalisés à des fins uniquement terroristes, plutôt que de construire des écoles et des abris pour sa population – et pourtant c’est Israël que l’on fustige !

 

Israël accepte des cessez-le-feu, des trêves humanitaires que le Hamas rejette ou viole grossièrement – et pourtant c’est Israël qui est systématiquement blâmé !

 

Israël met en place un hôpital pour porter secours aux malades et blessés palestiniens – et pourtant c’est Israël que l’on stigmatise !

 

Israël n’a d’autre choix pour se défendre que de lancer une opération terrestre pour détruire les innombrables tunnels de la terreur et de la mort – et pourtant c’est sur l’Etat hébreu que l’on jette l’anathème !

 

Peu comprennent la complexité du conflit moyen-oriental, l’histoire de la région, le véritable caractère terroriste du Hamas – et pourtant tout le poids de la condamnation est rejeté sur Israël !

 

La guerre a lieu dans les villes d’Israël et dans la bande de Gaza – et pourtant, ce sont les rues de Barbès et de Sarcelles qui sont le théâtre d’une violente guérilla urbaine et d’un déferlement d’émeutes, sous les vitupérations haineuses de “mort aux juifs” !

 

Des dizaines de milliers d’enfants syriens sont  tués, massacrés gazés – et pourtant peu sont ceux qui descendent dans les rues de Paris ou de France pour crier leur indignation et leur hargne !

 

Y-aurait-il donc une hiérarchie dans la valeur de la vie humaine ?

 

Oui, Israël déplore infiniment chaque victime civile palestinienne !

 

Les palestiniens sont, eux, si désolés des victimes civiles israéliennes, qu’ils célèbrent dans la liesse, la mort de chacune d’entre-elles avec force de bonbons et de you-you de joie !

 

Le conflit israélo-palestinien déchaîne tant de passions que  beaucoup sont pris d’une cécité qui les empêche de discerner le bien du mal, les bourreaux des victimes, de distinguer dans quel camp se trouvent les forces des ténèbres et celles de la lumière, celles qui glorifient la mort et celles qui sanctifient la vie !

 

Voilà donc semées les graines de l’incitation et de la haine. Les commentaires souvent partiaux, ou les informations fréquemment tronquées, en sont le terreau ; ne nous étonnons donc pas que les émules des assassins Merah ou Nemmouche soient déjà en train de charger leurs Kalachnikov et préparer leurs ceintures d’explosifs !

 

Ouvrons vite les yeux, remettons d’urgence nos pendules à l’heure !

 

Le Hamas n’est qu’une organisation terroriste, je répète terroriste, amorale, barbare et prête à tout pour détruire Israël et sa population, y compris sacrifier ses propres enfants sur l’autel de ses funestes desseins.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre