Musulmans et Juifs rompent le jeûne ensemble

Shares

Mardi était jour de jeûne pour les Juifs comme pour les Musulmans. Sur fond de conflit israélo-palestinien, des hommes et des femmes des deux confessions se sont réunis, en Israël et ailleurs, pour rompre le jeûne ensemble.

Mardi 15 juillet 2014, les musulmans fêtaient le 18ème jour de jeûne du Ramadan, un des cinq piliers de l’Islam. Leurs cousins sémites commémoraient quant à eux le jeûne du 17 Tammouz, jour de l’effondrement des murs de Jérusalem avant la destruction du second temple par les romains de Titus.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

L’initiative, qui s’est déroulée dans 13 sites en Israël et dans des métropoles comme Londres, Paris ou New York, a été organisée par le mouvement civil « Choose Life » sous le hashtag #hungryforpeace.

En Israël, les évènements incluaient des séances de prières et d’études collectives. Plus de 100 personnes se sont réunies sur le mont Sion pour casser le jeûne, où sheikhs et rabbins ont prêché ensemble des paroles de paix et d’entraide entre les peuples.

Les deux hommes forts de cette initiative sont le sheikh palestinien Haj Ibrahim Abu El Hawa et le juif israélien Rodef Shalom Eliyahu McLean, tous deux fondateurs du réseau « Jerusalem peacemakers ». Abu El Haza a rappelé mardi, à la fin du jeûne commun, que « nous ne sommes pas nés avec des signes au-dessus de nos têtes qui indiquent si nous sommes Juifs, Musulmans, Chrétiens ou Bouddhistes. Nous sommes tous Un ».

« Faites savoir au monde qu’il y a des Israéliens, des Palestiniens, Juifs et Musulmans à Jérusalem et partout ailleurs, qui n’acceptent pas le scénario selon lequel nous sommes ennemis, que nous devons nous haïr… que nous devons nous faire la guerre. Nous voyons les choses différemment. » a asséné Eliyahu McLean.

Source : ynetnews.com


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre