Juifs, Musulmans et Chrétiens d’Israël appellent à la paix

Shares

686

La séance s’est ouverte suite à l’ouverture des hostilités entre Israël et le régime du Hamas à Gaza, aux  tensions graves et aux violences intercommunautaires qui se sont produites ces derniers jours.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Le Forum des religieux en Israël a publié une déclaration commune mercredi après-midi appelant à mettre fin à l’effusion de sang dans la région.

Le groupe : étaient présents entre autres le grand rabbin ashkénaze David Lau, le Sheikh Muhammad Kiwan, imam et Président du Conseil des Leaders musulmans en Israël, Theophillis III Patriarche grec-orthodoxe, Prud Manougian patriache arménien et le Cheikh Muafak Tarif, chef spirituel de la communauté  druzes d’Israël – séance organisée conjointement avec le Président élu Reuven Rivlin dans les locaux du grand rabbinat à Jérusalem.

S’exprimant en premier,  David Lau a dit que tout le monde devait condamner la violence contre des personnes innocentes, faisant remarquer  qu’il avait dénoncé avec véhémence le meurtre de l’ adolescent arabe Muhammad Abu Khdeir, ainsi que ceux des jeunes juifs Naftali Fraenkel, Gilad Schaer et Eyal Yifrah.

« Parfois il n’y a pas d’autre choix que de frapper et  protéger notre société, » a ajouté le grand rabbin, disant que l’armée israélienne procède à une pratique d’avertissement des populations à évacuer les zones susceptibles d’être bombardées pour éviter de nuire à des civils, “par opposition à “d’autres” qui tirent des missiles dans les centres de population et  blessent des innocents.

« J”en appelle à chacun  pour qu’il protège et   vénère la valeur unique de la vie», a poursuivi le grand rabbin, « et qu’il apprenne à respecter son prochain et à gérer les désaccords de façon appropriée et respectueuse pour préserver la vie. »

Reuven Rivlin a répondu aux mots de David Lau, en disant  qu’il y avait « une attente de la part des  dirigeants religieux pour qu’ils s’unissent pour condamner clairement  toute violence et effusion de sang. »

« Il pèse une responsabilité particulièrement lourde sur les chefs religieux pour réduire la flamme et apaiser les tensions et trouver ainsi un moyen pour que la voix de la raison l’emporte, » a-t-il poursuivi.

“Pourvu que l’on puisse servir de guides à toutes nos  communautés. Nous ne sommes pas condamnés à vivre ensemble mais destinés à vivre ensemble,”a affirmé Rivlin.

Mohammed Kiwan a appelé toutes les parties à promouvoir la « fraternité, la paix et le respect» entre les sociétés et à faire tout son possible pour  faire avancer la paix.

« Je prie pour que  cette rencontre nous permette de parler d’une seule voix qui sera entendue dans le monde entier. Nous affirmons qu’il n’y a rien de plus précieux que la vie humaine et tout acte de profanation doit être catégoriquement condamné. » dit Mohammed Kiwan.

Theophillis III a demandé aux responsables chrétiens de s’engager dans une mission de prières pour la paix et la réconciliation, qui selon lui, ne pouvait être atteinte ” non pas par le biais de chars sur les deux rives du fleuve mais par le biais de l’élimination des préjudices, de la haine et du fanatisme. Il faut essayer de faire de notre mieux pour qu’il soit clair que la vie est en effet très sainte, parce que nous sommes créés à l’image de Dieu et ainsi tout le monde a  droit à la liberté et au respect, quelles que soient sa couleur, son origine ethnique ou son affiliation religieuse. »

Source : Jpost

IMG-20140710-WA0007


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre