L’Autorité Palestinienne emprisonne 4 membres du B.D.S.

Shares

bdsnon

Boycott et collaboration … à la française : l’Autorité palestinienne accusée de “rompre l’isolement d’Israël” par la campagne BDS en France

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

4 militants palestiniens ont été arrêtés par l’Autorité Palestinienne et passeront en procès à Ramallah le 28 mai prochain pour “activités non violentes dans le cadre de campagne Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) contre Israël

Le site EUROPalestine nous apprend que « l’Autorité Palestinienne » (AP) de Mahmoud Abbas a arrêté le 12 avril dernier 4 Palestiniens, qui ont protesté au cinéma Kasbah à Ramallah pendant un concert du groupe indien Kathak, qui s’était d’abord produit à Tel Aviv.

Ce groupe, dont le nom rend hommage aux danses indiennes symbolisant la lutte des femmes pour leur émancipation, a donc choisi de venir sur place délivrer un message d’espoir et de paix, par son expression artistique reconnue à travers le monde. 

Selon EUROPalestine, une vidéo locale montre que “les militants BDS sont restés parfaitement pacifiques, contrairement aux policiers de l’AP” (sic) qui auraient “sorti les 4 militants de la salle dès qu’ils ont commencé à prendre la parole“, puis les aurait “battus et emprisonnés pendant plusieurs jours avant de les relâcher sous caution“, a fait savoir Omar Barghouti l’un des initiateurs palestiniens de la campagne BDS.

Mahmoud Abbas, s’était prononcé récemment contre le boycott d’israël 

Pourtant EUROPalestine dresse un véritable réquisitoire contre le dirigeant de l’Autorité palestinienne, qui selon ces activistes virulents :

– ne réclame pas la moindre sanction contre l’occupant israélien,

– ne profite pas du siège d’observateur obtenu par la Palestine à l’ONU pour porter plainte contre les crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par Israël”

– est contre la résistance armée et 

– est contre la résistance non violente à l’occupation

– est contre toute forme de mobilisation populaire. 

EUROPalestine ajoute : “on voit avec quel succès il a fait progresser la situation en Palestine au cours de ses « négociations » avec ceux qui étranglent un peu plus chaque jour le peuple palestinien !”

Enfin, EUROPalestine affirme que c’est “à la demande d’Israël, face au développement mondial de cette campagne de boycott citoyenne, que l’Autorité palestinienne cherche à briser le mouvement lancé par la société civile palestinienne en juillet 2005, étant donné son succès croissant“.

Ainsi donc EUROPalestine appelle des activistes antisionistes et antirépublicains à exprimer leur honte et à affirmer elur soutien à “ces militants palestiniens qui vont être traduits en justice par les collaborateurs de l’occupant israélien, qui cherche désespérément à redorer leur image de criminels de guerre par le biais de la « culture », de « l’écologie » et autres « valeurs communes »… dont acte. 

Qui sont ces collaborateurs ? Les policiers de l’Autorité palestinienne, bien sûr !

EUROPalestine appelle ses inconditionnels soutiens français … à exiger du représentant de l’AP en France, d’intervenir pour faire annuler ce “procès ignoble et transmettre leur indignation à Mahmoud Abbas” 

Il semble que ces activistes -jugés à maintes reprises en France pour l’illégalité de leurs appels au boycott et leur dsicrimination systématique à l’égard de l’Etat d’Israël et de sa population- aient quelques difficultés à reconnaître la souveraineté des dirigeants palestiniens sur leur prore population !  

Source : MiddleEastMonitor


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre