Jamal Al-Karnawi : le jeune bédouin israélien qui va de l’avant

Shares

 Jamal Al-Karnawi

Jamal Al-Karnawi est bédouin,  conseiller des étudiants arabes à l’Université Ben-Gourion du Sud d’Israël et un militant social.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Il donne son point de vue sur les communautés bédouines du Néguev. Il évoque leur accession à l’enseignement supérieur, la promotion de la femme et le Plan Prawer mis en place pour améliorer la qualité de vie des Bédouins du Néguev.

Al-Karnawi ne parle pas seulement de son emploi – d’aide aux étudiants arabes à l’Université Ben-Gourion –qui permettra à la jeune génération de Bédouins israéliens et d’autres Arabes israéliens de réussir dans leurs études et dans leur vie professionnelle.

Les Arabes-israéliens doivent faire face à beaucoup de difficultés dans l’enseignement supérieur. Il y a la barrière de la langue et les différences culturelles. Al-Karnawi les conseille sur de nombreux programmes, il les assiste pour qu’ils obtiennent des diplômes afin de les amener vers la réussite sociale.

Il souligne les bonnes intentions du Gouvernement israélien avec la mise en place de projets et de bourses pour améliorer la société bédouine.

Al-Karnawi met l’accent sur la nécessité pour les Bédouins et pour le gouvernement de trouver un terrain d’entente. Alors qu’il exprime son soutien au processus actuel de discussions liées à la mise en œuvre du Plan Prawer , il appuie également sur la nécessité d’améliorer la communication avec les Bédouins pour réduire leur crainte concernant les plans du gouvernement israélien pour le développement du Néguev.

“Il y a des réticences, c’est normal, chaque société a peur des changements. Il y aura toujours des adversaires et nous devons les prendre en considération. Nous devons vivre comme une société constructive, créative et responsable. La société bédouine doit trouver un moyen de combiner leur mode de vie et leur volonté de construire une société nouvelle”.

[youtube]http://youtu.be/efu-34s2vLM[/youtube]

 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre