Hallucinant : en Israël les Juifs et les Musulmans sont apaisés par le Heavy-Metal

Shares

Orphaned Land et Khalas (en arabe : ça suffit), deux groupes de Hard Rock israéliens qui se lient pour prôner le message de coexistence, version Heavy Metal, dans toute l’Europe.

Les rockers juifs et Musulmans d’Orphaned Land et Khalas viennent de terminer une tournée commune en Europe, en utilisant le Heavy Metal pour passer un message de coexistence.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Orphaned Land est le groupe israélien qui a le plus de succès dans le monde arabe. Leur but a toujours été d’unir les publics à travers la musique. « Je suis inspiré par toutes les religions, mais j’ai découvert que la musique est la meilleure religion, »  dit Kobi Farhi chanteur d’Orphaned Land  à un magazine web israélien. Orphaned Land est originaire de la ville de Petah Tikva. Le groupe chante en hébreu et explique : « Notre musique n’a aucune nation et aucune religion ».

Khalas est un groupe de Rock arabe basé à Saint-Jean-d’Acre (Ako). Leur musique combine des rythmes arabes traditionnels avec des guitares électriques et des paroles en arabe.

Orphaned Land et Khalas ont fait des représentations communes aux Royaume-Uni, au Pays-Bas et en France. Farhi a déclaré qui lui et le guitariste de Khalas Abed Hathut “ont réussi à grandir au-dessus du conflit.  Que l’on vienne d’une famille arabe, juive, israélienne, musulmane, nous avons adopté la musique comme religion au-dessus de toute autre chose.

“Nous partageons des idées, nous parlons de la vie. Nous parlons de l’histoire. C’est une amitié forte et profonde. C’est l’amitié la plus intéressante de ma vie. Et j’apprends tous les jours, en tant qu’ami d’Abed, combien nous sommes endoctrinés. »

Les deux groupes disent  que leur collaboration montre que la coexistence est également possible.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre