Un téléphérique pour le Mur Des Lamentations

Shares

kotel

Un téléphérique à Jérusalem. Vous avez bien lu. Cette télécabine aura pour mission d’élever un grand nombre de personnes non pas vers une cime enneigée des Alpes mais bien vers un sommet, spirituel celui-là, le Mur des Lamentations. 

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

La mairie de Jérusalem vient de l’annoncer officiellement : à partir de 2015, 6000 personnes par heure pourront se rendre au Mur des Lamentations (appelé Kotel en hébreu) en faisant fi des encombrements de la ville. Ces derniers seront d’ailleurs largement réduits grâce à ce nouveau mode de transport, que ce soit au centre de la cité ou aux abords des remparts de la vieille ville où voitures et autobus pullulent habituellement.

De plus, il est prévu un lien entre ce téléphérique et le tramway, ce qui facilitera grandement la circulation des israéliens et des touristes, de plus en plus nombreux à visiter la ville sainte.

Chaque cabine effectuera les 1,6 km de traversée en seulement 4 minutes. Deux trajets sont prévus, l’un partant du Mont des Oliviers à l’est, et l’autre de l’ancienne gare de chemin de fer située près du théâtre Kahn et du Musée Menahem Begin à l’ouest.

Les deux itinéraires arrivant au même endroit, la Porte des Immondices (Shaar Haashpot), ainsi nommée car dès le II ° siècle, on sortait les détritus de la ville par celle-ci pour les emmener dans la vallée de Hinnom, également appelée Géhenne. Ce terminus du téléphérique a été choisi car c’est la porte de la vieille ville la plus proche du Kotel.

Autre avantage de ce téléphérique: en plus de désengorger la circulation, il offrira à tous ses passagers une vue imprenable sur la ville d’or et de lumière.

 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre