Les dix arbres les plus spectaculaires d’Israël

Shares

Yaakov Shkolnik, un israélien réputé pour ses connaissances en arboriculture nous  partage ses 10 arbres préférés, du nord au sud. Yaakov s’y connait en arbre, en effet, il a grandi entouré de vergers et de pommiers dans le Kibbutz Malkiya, situé dans le nord d’Israël et il a également travaillé en tant que guide pour la Société de Protection de la Nature en Israël. Récemment, il a écrit un livre à ce sujet, Les 101 arbres spéciaux et incroyables d’Israël pour Keren Kayemeth Lelsrael-Jewish National Fund (KKL-JNF).

Ces huit dernières années, Y. Shkolnik a cartographié, mesuré et contrôlé les 200 plus anciens arbres d’Israël avec la collaboration de Sohil Zidan, l’expert en fruit et olive du KKL-JNF et de Yoram Godring, chef écologiste de la même fondation.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

La liste des dix arbres préférés de Mr Shkolnik comprend :

1- Le chêne Kermes au Mont Hermon sur les hauteurs du Golan

arbre1
“Vous pouvez trouver des chênes communs dans beaucoup de régions d’Israël, mais les plus spéciaux poussent à Har Habetarim, lieu communément connu comme étant celui où Dieu promis à Abraham que sa descendance hériterait de la Terre d’Israël”, explique t-il.

“Ces 20 arbres sont énormes. Habituellement, les chênes typiques ressemblent plus à des buissons, mais ceux-ci sont de vrais arbres avec des troncs très solides mesurant plus de 6 mètres de circonférence. Il y a là-bas un petit édifice, Place d’Abraham le bien-aimé, où les Juifs ont prié depuis le 16ème siècle mais aujourd’hui, cette zone est difficile d’accès parce que c’est une zone militaire”.

2- Les genévriers Syriens au Mont Hermon sur les hauteurs du Golan

arbre2

“Il est difficile de savoir avec exactitude l’âge des arbres israéliens parce que certains poussent plus vite ou vivent dans de meilleures conditions. Mais les arbres qui poussent près du sentier aux alentours de Birket Ram (un lac volcanique sur la pente du Mont Hermon) sur la route de la région de Neve Ativ sont, j’en suis sûr, parmi les plus anciens en Israël”.

3- Le pistachier atlantique dans la vallée Kadesh en haute Galilée

arbre3

Cet énorme arbre est situé près du Kibbutz Malkiyah, il est donc particulièrement spécial pour Mr Shkolnik. “Environ 70 à 80 personnes peuvent s’y abriter et le KKl a installé des tables de pique-nique sous ses branches. En hiver, quand il perd ses feuilles, vous pouvez remarquer la beauté de ses branches. Il y a environ 30 à 40 autres arbres autour, mais aucun n’est aussi grand”.

4- Le murier noir situé sur le Mont Meron en haute Galilée

arbre 4
Yaacov Shkolnik assure que cette arbre produit les fruits les plus goûteux du monde. “Il a été planté par Rabbi Yisrael Beck au début du 19e siècle. Entre autre, Rabbi Beck était propriétaire d’une imprimerie à Safed et était parvenu à acquérir des terres au Mont Meron, il était peut-être le premier fermier juif moderne en Israël”.

5- Un olivier à Ein al-Asad sur le Mont Meron en haute Galilée

arbre5
“Il y a un arbre très spécial qui vit dans un très ancien bosquet sur le Mont Meron entre deux villages Druzes. Sur cette pente, il y a une route pavée de nombreux arbres, mais la circonférence de celui-ci est d’environ 7 mètres et il produit toujours des fruits!”

6- Le pistachier atlantique dans la vallée de Beit Netofa en basse Galilée

arbre6
Aux frontières nord de cette vallée se trouve un amas de roches desquelles cet arbre pousse harmonieusement, cependant il ne produit pas de fruit. “Dans les années 1870, le Fond d’Exploration de la Palestine a conduit une étude de la Palestine et a mentionné cet arbre. En arabe, il s’appelle el-Butma, les anciens du village nous ont dit que lorsque des gens voulaient se réconcilier après une dispute, ils se retrouvaient sous cet arbre”.

7- Sycomore de Netanya

arbre7
Cet arbre très célèbre a une imposante circonférence, elle est en effet supérieure à 12 mètres et il est devenu un terrain de jeu pour les enfants. Autrefois, il y avait une auberge tout près et les gens qui voyageaient depuis Jaffa vers le nord s’arrêtaient devant cet arbre.
La ville de Netanya a commissionné une mosaïque afin de la placer devant l’arbre, et a créé un petit parc autour de celui-ci.

8- L’eucalyptus citronné (gommier) à Petah Tikva

arbre8Bien qu’il y ait énormément d’eucalyptus en Israël, ils ne sont pas originaires de la région, ils ont été importés d’Australie par le KKL-JNF- et la plupart d’entre eux font partie de la variété rivière rouge explique Mr Shkolnik.
“Le gommier citronné est une variété très rare ici. Il possède un tronc jaune et lisse et ses feuilles ont une odeur citronnée. Deux ont été plantés à Petah Tikva au 19e  siècle mais ils ont subis une attaque d’acridiens et seulement un des deux a survécu”.

9- L’acacia spiralé près de Sde Boker dans le Negev

arbre9
Cet arbre solitaire poussant au milieu du désert du Negev est tellement énorme qu’il est comme une petite oasis. “Beaucoup de voyageurs se rendant à Sde Boker prévoient de pique-niquer à l’ombre de ses branches. Il est dans une petite wadi (vallée), officiellement appelée Nahal Noked, mais les gens l’appelle “l’Arbre Wadi”. Les fruits de l’acacia sont importants pour les cerfs du désert”.

10- Palmiers Doum (arbre pain d’épices) à Ein Evrona dans la vallée Arava

    
“Doum” est le mot arabe pour le palmier qui pousse près des rivières d’Afrique de l’Est et produit un type de dates comestibles. Ceux qui ont attiré l’attention de Mr Shkolnik, poussent juste au nord d’Eilat dans une réserve naturelle, localisés le plus au nord du monde. “Chaque tronc est divisé en deux et parfois ces deux sont divisés en deux. C’est très unique”, déclare l’expert en arboriculture.

Source: israel21c.org


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre