Le guide des bonnes adresses du petit-déjeuner israélien

Shares

Le petit déjeuner israélien est composé de légumes frais, d’oeufs, de pâtisseries et de toute sorte d’accompagnements. Un repas riche et savoureux qu’on ne peut manquer lors de notre passage en Israël. Après des semaines de dégustations, Morten Berthelsen sélectionne pour nous les meilleurs petits déjeuners du pays.

Une des joies du petit-déjeuner israélien est qu’il se savoure aussi bien le matin, le midi et le soir. Même à 3 heures du matin, lorsque qu’on est à la sortie d’un bar, une simple omelette et un assortiement de fromages semble être une excellente idée. Pour les moins fêtards d’entre nous, le vendredi matin sur la terrasse d’un petit café reste le meilleur moment, comme pour tous les Israéliens, adepte de cette nouvelle sortie “tendance” du vendredi!

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Pour nous mettre en bouche, en attendant notre prochaîne visite à Tel-Aviv, voici 10 ingrédients qui nous aidera depuis Paris, à concocter notre propre petit-déjeuner israélien:

1. Les oeufs (ingredients de base!): durs, au plat, brouillés, pochés, omelette, dans une sauce, aux herbes, sans herbes, épicé, salé, sucré. Même si on sait le faire de nous-même, il trouve aussi très bien sa place sur chacun des menus israéliens.

2. La confiture maison: Plus elle est insolite, mieux c’est! Personne ne la mange en general mais c’est l’occasion pour les chefs de nous faire part de toute leur imagination. La confiture la plus originale retenue était à base de kumquat et de coriandre.

3. La salade: Incontournable. Rien de notre petit-déjeuner ne serait israélien si notre repas n’était pas accompagné d’une explosion de feuilles, de tomates cerises et de concombres.

1

4. L’accompagnement: C’est là que les véritables différences sont évidentes pour le connaisseur de petit-déjeuner. Les gens vont boycotter un restaurant uniquement pour son choix de mayo dans la salade aux oeufs, ou marcher des kilomètres pour un plat d’aubergine particulier. Le seul inconvenient est qu’en général, vous obtenez assez de chacun pour remplir une cuillère à café.

2

5. Les poissons: thon ou saumon fumé. D’ailleurs, pourquoi est-ce toujours du thon ou du saumon? Le maquereau ou le hareng seraient peut-être un plus, non?

6. Le jus frais: citron, pamplemousse, orange et carotte semblent être les plus demandés, habituellement pressés sur place. Attention: Si l’on nous dit que ce n’est pas pressé sur place, mieux vaut commander un coca.

7. Les fromages: Biensûr, ne vous attendez pas à recevoir les meilleurs fromages de Savoie, mais la règle du petit-déjeuner israélien dit qu’il doit s’accompagner d’au moins trois fromages, l’un d’entre eux étant du Labané.

8. Le Pain: Fait maison, évidemment. Mais il n’y a pas seulement des petits pains, il y a aussi des croissants et d’autres viennoiseries.

9. Le café: La plupart de ces restaurants nous préparent un café fantastique, à en faire jalouser ceux de Paris ou de Rome, et sont heureux de nous le servir à n’importe quel moment du repas. Le seul inconvénient est qu’il n’est jamais rechargeable. C’est d’ailleurs un point à suggérer.

9

10. Le bacon: Parfois, si l’envie nous prend! Oh oui, cela peut paraître culotté et même étonnant de voir un restaurant servir du bacon si bien grillé! Entre nous, c’est bien le pêché mignon de tous les Tel-aviviens!

Alors, comment les cafés et les restaurants se mesurent? Quelques intenses semaines de dégustations ont donné les résultats suivants:

Brasserie

Le style français est repris dans ses moindres détails, depuis le bol pour le café (alternative parfaite à la politique de non-recharges), jusqu’à l’incontournable Croque-Madame, servi précisement comme la rectte l’indique: jambon, fromage et deux œufs frits sur le dessus. Le plateau de fromages cependant est un peu maigre: un petit bol de fromage blanc, une petite tranche d’emmental local et une cuillerée de Labané.

Néanmoins, tout le monde en Israël se rend à la Brasserie, à la fois pour l’ajout d’alcool (généralement une coupe de Cava) au petit déjeuner israélien (leur idée), et pour être l’un des rares endroits qui sert le petit-déjeuner jusqu’au milieu de la nuit (sans doute une adoption de la très européenne théorie qu’une entreprise ne fait jamais autant de benefices que lorsque ses clients sont ivres).

5

Noa Bistro

L’un des menus des plus variés, dans un cadre des plus chaleureux. Avec leur salade d’aubergines, mais aussi leur cocktail grenade et leurs œufs de saumon, le Noa Bistro reprend les ingrédients du petit déjeuner traditionnel et s’en sert pour créer quelque-chose de spécial. Pour les oeufs par exemple, ils sont cuits au plat puis posés sur une brioche beurrée à souhait, tout ce qu’il y a de meilleur pour nos papilles!

Reviva & Celia

Un parfait exemple d’un petit déjeuner simple mais excellent. Le set de table est assez petit et les portions trop généreuses, mais quand c’est si bien préparé, la qualité bat définitivement la quantité. En fait, il est difficile de trouver à redire à ce petit-déjeuner, qui sert probablement la meilleure salade en ville aussi. Même les macarons y sont délicieux, et sont servis en taille géante.

7

Dallal

Comme Reviva & Celia, cet endroit reprend des plats locaux, dans leur cas, le “bourekas”, et le transforme en un festin. Vous pouvez acheter un bourekas géant presque à chaque coin de rue, mais aucun d’entre eux n’égalera celui de Dallal

Leur coup de maître est le petit déjeuner “fait soi-même”. Le client commande exactement le petit déjeuner qu’il veut; une idée de génie. Et après un repas savoureux, on peut toujours craquer pour une petite viennoiserie ou un délicieux dessert de la boulangerie/patisserie d’à côté! (tenue aussi par le restaurant): leur gâteau à la crème et leur tiramisu aphrodisiaque sont à déguster absolument.

6

Café Landwer

Même s’il n’est pas d’aussi haute de gamme que les précédents, et fait partie d’une chaîne de restaurants, le petit déjeuner Landwer est l’un des meilleurs de la ville. Les prix sont tout à fait abordables, tandis que les oeufs et le fromage deviennent un délice sous le cadre du petit-déjeuner “fermier”. Leur spécialité: ajouter des poireaux, des épinards, des champignons et du fromage de chèvre à notre omelette.

Très populaire dans les endroits où d’autres restaurants ont échoué, ce lieu réussit à combiner un cadre confortable dans une ville animée d’une atmosphère vibrante.

8

Et si rien de tout cela ne vous donne faim, il y a toujours du houmous!

  1. Les bonnes addresses des petits déjeuners:
  2.  Hôtel Montefiore – 36, rue Montefiore, Tel Aviv
  3.  Reviva & Celia – 10, rue Nissim Aloni, Tel-Aviv
  4.   1, rue Hameyasdim, Ramat Hasharon
  5.  Dallal – 10, rue Shabazi (quartier Neve Tzedek), Tel-Aviv
  6.  Yona – port de Jaffa
  7. Brasserie – 70, rue Iben Gvirol (Place Rabin), Tel-Aviv
  8.  Café Landwer – chaîne de restaurants à retrouver à chaque coin de rue de Tel-Aviv,rues Rotshild, Iben Gvirol, Dizengoff et autres.
  9.  Bistro Noa – 14, rue Hazorfim, Jaffa.
  10.  Benedict – 29, avenue Rotshild, Tel-Aviv.
  11.  1, rue Haetzel, (Ramat-Yam), Herzliya

Publié par Morten Berthelsen sur ynet, le 12/11/12, à 07:22

Traduit et modifié par Paola Cohen, le 25/04/13, à 11:53.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre